Crises de pleurs bébé

Réalisée par Aude Fraioli - 1 juillet 2020

Mon enfant de 9 mois est en crise de panique dès que je ne suis pas avec elle. La sieste et le couché sont synonymes de crise de panique, d’états de choc et de pleurs. Personne d’autre que moi ne peut la calmer. Je souhaiterai me tourner vers un professionnel mais je ne sais pas qui. Merci je suis tellement inquiète et fatiguée

Connectez-vous pour répondre

1 Réponses

Bonjour Aude,

Je comprends votre inquiétude et surtout j'imagine à quel point la fatigue doit se faire ressentir tant pour vous que pour votre enfant.

Il faut savoir que c'est autour de l'âge de 8 mois que l'angoisse de séparation apparaît. Aussi il est tout à fait normal que votre enfant réagissent par des cris et des pleurs au moment du coucher, que ce soit la sieste ou le soir. A cet âge votre enfant commence à comprendre qu'il est un individu à part entière bien distinct de sa maman. Il sait peu à peu faire la différence entre les personnes familières (amis, proches) et les inconnus avec qui il se montre parfois intimidé.
Votre enfant peut aussi craindre les lieux inconnus et surtout il a peur de l'abandon. Aussi lorsqu'il ne vous voit plus il pense que vous avez disparu de manière définitive. C'est à ce moment-là qu'il es susceptible de pleurer ou de crier car vous êtes sa figure d'attachement, la personne qui prend soin de lui, le nourrit....

Tout d'abord, rassurez-vous, le sommeil est un processus évolutif aussi votre enfant va s'habituer aux autres et apprendre progressivement à se détacher de vous. En revanche c'est à vous en tant que parent de l'accompagner et de vous positionner. Trop d'informations (croyances, internet, injonctions, conseils des proches..) s'offrent aux parents de nos jours et cela peut créer une ambivalence. De quoi avez-vous besoin vous en tant que parent ? De quoi votre enfant a -t-il besoin ?
Il n'y a pas de baguette magique ou de mode d'emploi dans l'accompagnement au sommeil. En revanche, vous devez essayer de prendre en considération ses propres besoins sans oublier les vôtres bien évidemment.
Soyez à l'écoute et dans la bienveillance autant que possible. Le cerveau de votre enfant est encore immature. Il est donc incapable de gérer ses émotions comme un adulte.

Ayez toujours à l'esprit qu'il s'agit d'une étape normale du développement de votre enfant.

Enfin, vous dites que vous êtes la seule à pouvoir le calmer, c'est déjà très bien de pouvoir le faire et je vous en félicite ! Avez-vous une astuce ? Suivez votre instinct et poursuivez ainsi même si ce n'est pas toujours facile.

Au plaisir de vous lire et/ou de poursuivre cette discussion si besoin.

Bien à vous,

Vanessa Viatte
Naissance & Bienveillance
06.28.42.47.50

1 juillet 2020
Vanessa Viatte
VANESSA VIATTE
Accompagnant en périnatalité
Kidd'izy Pro
Voir son profil

Revenir

Ils nous soutiennent

aviva insurance com'ne startup

On parle de nous

aviva insurance com'ne startup

Ils nous ont récompensés

aviva insurance com'ne startup