Adolescence difficile

Réalisée par Esther W - 14 septembre 2018

J'ai un ado invivable quand on le voit, sinon, il ne sort pas de sa chambre. Je me demande s'il n'a pas des problèmes à l'école, mais suis dans l'incapacité de lui parler, même son père n'y arrive pas. Que faire ?

Connectez-vous pour répondre

6 Réponses

L'adolescence est une période de grands bouleversements pour l'enfant qui devient peu à peu un adulte. Sa relation avec ses parents est directement touchée par cette évolution. Quelques astuces de parentalité positive pourraient vous aider à renouer le contact avec votre ado. Il est également important de comprendre précisément comment il vit cette situation. N'hésitez pas à prendre contact avec moi si vous souhaitez convenir d'un rendez-téléphonique pour parler de cette situation et trouver des pistes pour la faire évoluer dans le bon sens.

14 septembre 2018
Estelle Deniaud bouet
ESTELLE DENIAUD BOUET
Conseiller en santé
Kidd'izy Pro
Voir son profil

Bonjour Esther. L'adolescence est une étape importante dans la vie de votre fils et il se peut que lui non plus ne comprenne pas trop ce qui se passe en lui. Corps qui change, premiers émois amoureux, l'importance du groupe, de s'affirmer, de s'émanciper etc... Vous pouvez commencer par changer de regard sur le mot "ado". Votre fils est certes un ado, mais il est bien plus que cela. Il a des défauts et des qualités, des moments de doutes, de questionnements, de ras le bol comme tout le monde. La question fondamentale c'est que se cache-t-il derrière son comportement. Pour en savoir plus, il est important de renouer le dialogue. Pour créer un moment propice à la communication vous pouvez partager un moment avec une activité qu'il affectionne et également lui faire part de vos inquiétudes et de votre intérêt. S'il ne souhaite pas communiquer avec vous, vous pouvez lui proposer d'aller voir une personne neutre dont c'est le métier. Je comprends votre désarroi et vous pouvez également vous-même être accompagnée pour affronter cette situation avec votre fils, avec plus de sérénité. Le coaching de vie permet d'acquérir des astuces de communication et d'avoir un nouvel éclairage face à une difficulté.

14 septembre 2018
Karlyne Demetz
KARLYNE DEMETZ
Coach parental
Kidd'izy Pro
Voir son profil

Bonjour, l'adolescence est toujours un moment très complexe où on a l'impression de ne plus reconnaitre son enfant. Dans un premier temps, je vous conseille de rencontrer ses professeurs afin de vérifier qu'il n'y a de difficultés extérieures. Tout en restant à l'écoute, s'il le souhaite, vous pouvez lui proposer de rencontrer votre médecin traitant, un psychologue ou un autre thérapeute pour discuter de ce qui le préoccupe et l'aider à mieux vivre son adolescence. Vous aussi en tant que parents, je vous invite à consulter si besoin. La Sophrologie peut vous aidez à prendre du recul sur cette période délicate. Pour votre fils, à se libérer de ses préoccupations et vivre plus sereinement ce passage. N'hésitez à prendre rendez-vous pour une séance de découverte. Bonne journée. Géraldine Perrone Sophrologie.

14 septembre 2018
Géraldine Perrone
GÉRALDINE PERRONE
Sophrologue
Kidd'izy Pro
Voir son profil

Bonjour, vous dites qu'il est invivable depuis quand? et dans quel contexte : familial, son comportement...? Avez vous l'impression qu'il s'est renfermé? Il serait judicieux de vous rencontrer, afin de comprendre ce qui se passe. Veronique FACHET

14 septembre 2018
Veronique Fachet
VERONIQUE FACHET
Médiateur thérapeutique
Kidd'izy Pro
Voir son profil

Bonjour,

un adolescent est une personne comme une autre, je force un peu le trait et je vous dis pourquoi: la tendance toujours est d'en faire une espèce de créature qui vivrait une période étrange, une mutation tellement invraisemblable qu'il pourrait se comporter de manière incohérente, agressive et que pour cette raison il conviendrait de l'aborder autrement, cet autrement restant à définir,

une chose est sûre: si une personne se comporte ainsi (le "ainsi" devrait être précisé, qu'est-ce qui est invivable par exemple) c'est qu'il y a une ou des raisons et qu'effectivement elles ne viennent pas forcément de vous,

je comprends pleinement votre désarroi, si vous le pouvez contactez un professionnel avec qui il pourra parler, échanger sur ce qu'il vit, comment il le vit afin qu'il puisse dans un premier temps exprimer ce par quoi il est traversé actuellement.

Si votre fils n'aime pas parler, n'y arrive pas ou ne sait pas quoi dire, il y a des pratiques qui ne passent pas nécessairement par la parole, vous pouvez lui laisser les coordonnées d'un professionnel (sophrologie par exemple, c'est ce que je connais car je pratique) afin qu'il puisse faire une démarche seul et s'il ne l'a pas fait (attendre suffisamment de temps pour qu'il puisse passer à l'acte, je sais ce n'est pas facile!) revenir vers lui et lui dire ce que vous avez à lui dire, ceci qu'elle que soit sa réaction car il est important pour vous aussi de pouvoir exprimer ce que vous ressentez et souhaitez, d'ailleurs: vous pouvez aussi dès à présent afin de vous soulager et d'avancer plus apaisée prendre rdv, toute personne en difficulté quel que soit son niveau de difficulté doit pouvoir trouver de l'aide afin de retrouver de l'énergie, de se projeter positivement,

je vous souhaite plein de bonnes choses!

Thuy Kieu Vuong

14 septembre 2018
Thuy kieu virginie Vuong
THUY KIEU VIRGINIE VUONG
Sophrologue
Kidd'izy Pro
Voir son profil

Bonjour,
J'ai l'impression que cette situation est très pesante. En effet, de nombreux repères peuvent changer au moment de l'adolescence !
L'écoute empathique peut permettre de renouer avec votre ado.
Concrètement, il faut essayer d'imaginer ce que l'autre ressent et le lui dire de manière non définitive. Les exemples sont à adapter à votre situation :"j'ai l'impression que tu es déçu car tu n'es plus avec tes ami(e)s," tu as l'air très contrarié de devoir aller en cours tout seul ! ",..." j'ai l'impression que le rythme est pesant pour toi", "tu as l'air très énervé après nous"...
En essayant d'imaginer ce que l'autre ressent, on l'accueille mieux sans pour autant vouloir le convaincre. Lorsque que le frein est levé, il est alors plus facile de communiquer.
Parentalité vôtre !
Barbara de Bparents+

14 septembre 2018
Barbara Mouret
BARBARA MOURET
Coach parental
Kidd'izy Pro
Voir son profil

Revenir

Pas le temps de tout lire ?

RESTEZ INFORMÉE SIMPLEMENT ET RECEVEZ EN
CADEAU LES FICHES CONSEILS D'EXPERTS !

1 fois par semaine, la 1-minute news dans votre boite mail

1 actualité professionnelle à lire en moins d'1 minute

Ils nous soutiennent





On parle de nous



Ils nous ont récompensés